Les vœux de Martine Perez, conseillère régionale PCF/Front de gauche  du dimanche 29 décembre 2013.




Tête de liste « Millau, c’est vous ».

C’est avec de la colère, que je présente mes vœux de bonheur aux Millavoises et aux Millavois, pour l’année 2014.
Colère, parce qu’il y en a assez de toutes les injustices et les inégalités qui perdurent dans notre pays.
Il y a les artifices de la communication et il y a la réalité, celle des chiffres.
Sur le plan national, les chiffres du chômage atteignent tous les records et pour une majorité de celles et ceux qui ont un travail, c’est la précarité, les difficultés à joindre les 2 bouts.Toutes les associations caritatives le confirment, la pauvreté se développe. Je veux à ce sujet, remercier tous les bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps, pour apporter un peu de réconfort à celles et ceux qui sont en grande souffrance, en situation d’exclusion.
La ville de Millau compte plus de 13% de chômeurs.Un Millavois sur 2 survit en dessous du seuil de pauvreté. La moyenne des revenus par famille est inférieure à 1500 euros par mois.
Millau est une ville pauvre, lanterne rouge d’un département lui-même en déclin.
L’exaspération, la désespérance accaparent nos esprits en ces périodes de fêtes.
Que ce soit avec Sarkozy ou Hollande, combien d’engagements pris, combien de promesses non tenues, combien de trahisons, qui alimentent pour beaucoup d’entre vous, un fort scepticisme sur les raisons de voter. Et pourtant ! Imaginez un seul instant qu’un gouvernement quel qu’il soit, supprime le suffrage universel. Nous serions à juste titre, des millions à descendre dans la rue pour défendre le droit de vote. Preuve que l’abstention n’est pas la solution, elle peut être pire que le mal, elle favorise l’extrême droite fasciste.
Il vous reste encore un droit, le droit de vote, alors votez pour une politique utile, une politique porteuse d’éthique, qui privilégie l’humain et qui vous donne enfin du pouvoir dans les faits, dans les actes.
Avec mes camarades, mes amis du Front de gauche, avec des syndicalistes, des militants associatifs, animateurs culturels ou sportifs, je porte cette ambition pour les prochaines élections municipales et la même détermination pour les européennes qui suivront.
Pour toutes et tous, je formule le vœu que 2014 soit l’année où s’allumeront les étoiles d’une espérance en des lendemains meilleurs.






Date de mise à jour : dimanche 29 décembre 2013.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko