SNCF : sauvetage de la ligne Millau/Rodez.  du samedi 13 juillet 2013.




Restons mobilisés !

Le sauvetage de la ligne Millau/Rodez, par un nouveau cadencement, des horaires plus adaptées, une correspondance avec le train de nuit Rodez/Paris, comme la possibilité de relier Toulouse en 3 heures, constituent une avancée non négligeable en même temps qu’une bouffée d’oxygène. C’est avant tout le résultat d’une longue et constante mobilisation des cheminots, du syndicat C.G.T et du Comité Pluraliste. Preuve que la lutte obstinée finit par payer !
C’est aussi l’écoute et le soutien de mon camarade Charles Marziani, vice-président en charge des transports au conseil régional Midi-Pyrénées.
Cette mobilisation a entraîné la prise en compte de ce dossier par l’actuelle municipalité, plus particulièrement par Madame Mayot, adjointe aux services publics.
Il faut y voir la démonstration que quand toute la gauche sait se rassembler sur des solutions et des alternatives répondant aux besoins des populations, des résultats positifs peuvent être obtenus.
Pour autant, nous sommes encore loin de la pérénisation et du développement de la ligne.
Cette avancée serait réduite à néant, si la direction de la SNCF et le gouvernement maintenaient leur volonté de fermer 11000km de voies ferrées, dont notre ligne.
Or, un rapport de la commission Mobilité 21, sur lequel va s’appuyer le gouvernement, prône l’austérité et la réduction de la dépense publique en matière de transports. S’il préconise une attention aux transports de proximité, c’est de façon sélective en priorisant les grandes métropoles au détriment de nos départements ruraux.
Restons mobilisés et ne lâchons rien. La lutte continue pour la survie et le développement de notre ligne.

Martine Perez- conseillère régionale PCF/Front de gauche.






Date de mise à jour : samedi 13 juillet 2013.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko