Retraites : La boîte à outils est incomplète.  du dimanche 23 juin 2013.




La boîte à mensonges déborde !

JPEG - 49.4 ko

Commençons par une très bonne nouvelle ; à l’initiative du PCF, les assises nationales pour changer de cap, ont été un énorme succès, rassemblant outre les formations du Front de gauche, le NPA, EElV, l’aile gauche du PS, 3 organisations syndicales, ATTAC, COPERNIC et de nombreuses associations. Les téles n’en ont pas parlé, preuve que l’écran noir ne touche pas que la Grèce.

PNG - 158.7 ko

Le Front du peuple naissant, a entre autre, décidé de reconquérir un véritable droit à la retraite à 60 ans pour tous, à taux plein, en menant la lutte y compris cet été, puisque comme le faisait Sarkozy, F.Hollande utilise les vacances pour asséner ses mauvais coup.
Nous allons en premier lieu, dénoncer tous les mensonges d’Etat visant à nous faire accepter l’inacceptable. Un exemple parmi tous les autres destiné à nous diviser :
les prétendus avantages des bénéficiaires de régimes spéciaux, dont les cheminots. Des cheminots qui travaillent par ailleurs souvent de nuit, le week-end, les jours fériés, tout en subissant le stress de lourdes responsabilités. On nous cache leurs bas salaires compensés par des primes qui ne comptent pas pour la retraite. Et on ne dit pas qu’ils paient une surcotisation de 11,6% afin d’en bénéficier plus tôt. On ne dit pas non plus qu’en 2012, leur caisse a abondé celle des commerçants et des artisans à hauteur de 300 millions d’euros !
En second lieu, en complétant la boîte à outils de F.Hollande, qui semble ne contenir que ceux en magasin au MEDEF. On tente de nous affoler avec le spectre d’un trou de 20 milliards d’euros en 2020. Pour un salarié, c’est un gouffre. Cela ne représente pourtant que 5% du PIB quand le déficit du budget de l’Etat s’élève à 25%.
Qu’est-ce que 20 milliards, quand chaque point d’augmentation de salaire en rapporterait 2 et qu’avec l’instauration d’une égalité salariale entre les hommes et les femmes ce serait 10 milliards d’euros qui abonderaient les caisses de retraite.
20 milliards, c’est ce qu’a octroyé en 24 heures, F.Hollande aux grands patrons avec son pacte de compétitivité ! C’est 4 fois moins que ce qui s’envole chaque année, sans impunité, dans les paradis fiscaux.
Et puis, il y a ces revenus non taxés. Les dividendes versés aux actionnaires qui s’élevaient en 2012 à 230 milliards !!! S’ils étaient taxés au même niveau que les salaires, cela rapporterait 20 milliards d’euros.
Socrate disait : « Pour que la justice règne,il faut qu’elle soit au service de la raison et non des appêtits ! » Monsieur Hollande, comme en 2005, la vraie gauche va éclairer vos écrans noirs et notre peuple ne se laissera pas abuser.






Date de mise à jour : dimanche 23 juin 2013.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko