CINQ ANS DE TROP !  du vendredi 27 avril 2012.




LE 6 MAI, ON LE MET DEHORS

Après avoir foulé au pied les valeurs de la République, après avoir cassé le modèle social français, jetant dans la misère des millions de nos concitoyens, Monsieur Sarkozy, valet de Madame Parisot et de tous les milliardaires, a osé organiser, le 1er mai, une contre manifestation sur le thème du vrai travail. Il s’agit d’une insulte adressée à tous les travailleurs, aux organisations syndicales, insulte qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.

PNG - 84.2 ko

Ce descendant du maréchal Pétain est disqualifié pour célébrer le travail. Il est le président du chômage, de la précarité, des inégalités, des délocalisations d’entreprises.
Cinq ans, c’est un cauchemar bien trop long qui doit prendre fin le 6 mai. Le suffrage universel en ayant décidé ainsi, nous utiliserons le bulletin Hollande pour réussir notre premier objectif : dégager Sarkozy ! Notre appel n’a aucune autre signification que celle qui consiste à éviter le pire, et à laisser ouverte la porte de l’espoir.
Restera après le 6 mai, à s’atteler au second objectif, tout aussi important : réussir le changement. Et nous avons plutôt intérêt à ce qu’il en soit ainsi. Sur le terreau de la haine répandue par Sarkozy, ont poussé à un niveau honteux les mauvaises herbes du rejet, de la xénophobie, du fascisme. Si la gauche au pouvoir décevait, alors s’ouvrirait pour 2017 un boulevard pour la milliardaire et châtelaine du Front National.
Le Front de Gauche, qui a été le seul à avoir le courage de mener ce combat des lumières, de la fraternité contre l’extrême droite, va continuer à rassembler autour de son programme « l’Humain D’abord ». Car il n’y a pas d’autres possibilités pour sortir de la crise, que d’en finir avec l’austérité, (qu’elle soit de droite ou de gauche), en ayant la volonté de reprendre le pouvoir aux rapaces de la finance.
Tout indique aujourd’hui que la prise en compte des aspirations légitimes de notre peuple, tout comme la garantie d’éviter le pire pour 2017, passent par un score encore plus élevé du Front de gauche à la législative, par l’élection d’un nombre important de députés afin d’éviter une nouvelle désillusion que favoriserait, par exemple, une majorité absolue du Parti Socialiste à l’Assemblée Nationale.

N.B. : Le comité millavois de campagne du Front de Gauche se réunira MERCREDI 9 MAI à 18 h 15 précises, salle de réunion des syndicats, quai Sully Chaliès. Nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent un vrai changement, à nous aider pour qu’à l’issue des législatives, tout devienne possible.

Par André Perez, section de Millau du PCF






Date de mise à jour : vendredi 27 avril 2012.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko