Toute récupération politicienne de l’émotion est détestable.  du dimanche 25 mars 2012.




Aucune cause ne peut justifier ou légitimer que l’on puisse ôter la vie à un individu, à fortiori à de jeunes enfants. Je condamne avec force et dégoût les assassinats de Montauban et de Toulouse, ces actes de terrorisme relèvent d’un extrémisme, d’un fanatisme odieux.

Face à cela, nous avons des responsabilités à assumer en tant que femmes ou hommes politiques.
Tout d’abord, respecter la douleur des familles, en se gardant bien de toute récupération politicienne. Lorsqu’elle est sincère, la solidarité n’a pas à s’afficher. Je trouve indécent de chercher à gagner des voix en instrumentalisant l’émotion légitime de nos concitoyens. Madame Arthaud, messieurs Poutou et Mélenchon ont refusé cela et c’est tout à leur honneur.
Ensuite, nous devons refuser et combattre tout amalgame, dénoncer sans relâche celles et ceux qui font, de la haine de l’autre, leur fond de commerce. Je rappelle que l’été dernier, un illuminé a tué plus de 70 personnes en Norvège au nom de la défense des valeurs chrétiennes ! Il eut été odieux de faire l’amalgame avec cette religion. C’est pourtant ce que font Mme Le Pen et certains ministres de Sarkozy à l’encontre des musulmans !

C’est en semant la haine que l’on récolte ici ou là la démence criminelle, en fournissant une sorte de justification aux assassinats ainsi perpétrés. Je trouve déplacé que certains, aux obsèques de Montauban, aient osé s’assoir aux côtés d’une femme qui, il y a peu, ouvrait en Autriche le bal des néonazis, qui a montré du doigt une communauté elle-même meurtrie, tout en insultant M.G. Buffet et J.L. Mélenchon. Là ne peut être la place de femmes ou d’hommes se réclamant de la gauche.
Enfin, il convient de ne pas déroger aux valeurs républicaines : Liberté, Egalité, Fraternité, d’œuvrer sans répit pour la laïcité, pour la Paix et le désarmement, la coexistence pacifique et respectueuse entre les peuples.

Il n’y a pas de place dans cette France, qui « répond toujours du nom de Robespierre », pour de nouvelles guerres de religions, pour un funeste choc de civilisations au prétexte qu’un dégénéré fanatisé a commis le pire des crimes.

Martine PEREZ, conseillère régionale PCF/ FRONT DE GAUCHE






Date de mise à jour : dimanche 25 mars 2012.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko