Voeux 2018 : Encore et toujours « l’Humain d’abord »  du dimanche 21 janvier 2018.




Les vœux de Corinne Compan, conseillère départementale PCF/FDG

Oui, encore et toujours « l’Humain d’abord » qui n’a jamais été pour moi un slogan électoral, mais une profession de foi, une volonté qui trouve son origine dans l’état actuel de notre pays.

D’un côté, peu nombreux, les riches, privilégiés d’une fortune qui ne cesse d’augmenter. De l’autre côté, la grande majorité de notre peuple qui vit de plus en plus mal. Certains, plus de 8 millions survivent dans la pauvreté, voire dans la rue !

Nos services publics, seule richesse, conquise à la Libération, de celles et ceux qui n’ont rien ou presque rien, sont sacrifiés, cassés, privatisés, et c’est particulièrement le cas dans nos départements ruraux : Hôpitaux, écoles, bureaux de poste, ligne SNCF…

Hier encore les salariés disposaient d’un code du travail les protégeant plus ou moins de l’arbitraire patronal. Au fils des ans, les protections se sont affaiblies sous la pression du MEDEF et les renoncements des gouvernements successifs. Macron a fait voler en éclat cet acquis, et depuis, une vague de licenciements désormais facilités, est annoncé. Pire encore, la traque des chômeurs qui remplace la lutte contre le chômage !

L’Humain d’abord, ce sont aussi les valeurs qu’incarnent dans notre République, les communes, les départements, les associations, aujourd’hui asphyxiés, ne pouvant plus assumer leurs missions.

Aussi, je formule le vœu que 2018 soit une année de lutte, de rassemblement, pour que gagne une France solidaire, tolérante, une France qui ose le progrès social et qui permette à toutes et à tous le rêve d’un monde meilleur.






Date de mise à jour : dimanche 21 janvier 2018.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko