La vie de nos concitoyens pertubée ?  du samedi 11 juin 2016.




André Perez, PCF/Front de gauche

Messieurs Hollande, Valls, Gattaz sont responsables !

Ne le nions pas, les mouvements sociaux perturbent la vie de nos concitoyens. Comment faire autrement ? Les grands médias se chargent de trier, de sélectionner les usagers afin qu’ils expriment leur mécontentement contre les syndicats. Les insultes, en particulier contre la CGT, ont des accents similaires à celles que l’on entendait sous l’occupation nazi contre les résistants : « Voyou, terroriste, CGT= DAECH ».
Cette haine, hommage du vice à la vertu, vise 2 objectifs :

  • Promotionner le syndicat qui plait au patronat (inutile de le citer)
  • Faire oublier la réalité et le contenu de la loi EL Khomri

Les lois, les conventions collectives sont des acquis obtenus par des journées de grève, de manifestations, parfois au prix du sang des travailleurs. Elles protègent l’exploité de l’exploiteur. Et quand on est de gauche, on est du côté des exploités, du côté du peuple .Et c’est bien là, que l’on se rend compte que le gouvernement, comme le Parti Socialiste et sa direction, n’ont plus rien à voir avec la gauche.
La loi « travail » El Khomri trouve son origine dans les travaux du conseil d’analyse économique présidé par M.Valls, datant du 6 avril 2013. La conclusion de ces travaux fut la suivante : « il est urgent de faire sauter le verrou des accords de branche, car c’est un frein à la baisse généralisée des salaires. Il convient d’inverser la norme, au profit d’accords d’entreprise qui permettrait cette compression des rémunérations. »
Ce qui est une évidence. Pourquoi en effet, inverser la norme, si les patrons étaient animés d’une volonté d’augmenter les salaires, de baisser le temps de travail sans toucher aux rémunérations.
Aujourd’hui, salariés, artisans, patrons de PME, souffrent du dumping social à l’échelle européenne. Avec la loi El Khomri, ce « dumping social » serait en quelque sorte nationalisé, en favorisant la concurrence entre salariés, ce qui entraînerait la baisse généralisée des salaires et des conditions de travail.
Ce que confirme le ministre E.Macron pour qui les salaires en France, sont trop élevés. Venant d’un grand bourgeois qui use de tous les artifices pour se soustraire à l’impôt sur la fortune, c’est scandaleux et significatif.
Aussi, je m’adresse à toutes celles et ceux qui râlent : « Celles et ceux qui luttent, qui perdent de l’argent en faisant grève, défendent votre intérêt, l’avenir de vos enfants. Le mieux serait de les rejoindre . Ne vous trompez pas d’adversaires, orientez vos protestations contre Hollande, Valls, Gattaz. Les fauteurs de trouble, ce sont eux ! »






Date de mise à jour : samedi 11 juin 2016.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko