Intervention de Corinne Compan à l’assemblée plénière du vendredi 25 mars  du mercredi 30 mars 2016.




Corinne Compan - Conseillère départementale Front de Gauche-Millau 1

Le budget du département ne se réduit pas à une question financière. Il implique un engagement conséquent dans le domaine des services publics. 

Le service public départemental est très important dans de nombreux domaines, et en particulier dans celui de l’enseignement.

La loi NOTRe a maintenu les collèges dans le giron départemental.
A travers l’action du conseil départemental en direction des collèges et des collégiens, c’est l’avenir des aveyronnaises et des aveyronnais qui se prépare.

Or, nous constatons un engagement à minima du conseil départemental dans ce domaine.

Dans l’Aveyron, 2 % des dépenses de fonctionnement sont allouées à l’enseignement alors que des départements comparables au notre, y consacre 5%.

Ce sous-investissement a des conséquences sur le fonctionnement même des collèges.

Pour répondre aux baisses de dotations de l’Etat, vous avez fait le choix politique de supprimer du personnel. Déjà 122 postes en moins sur le département.

Au collège Marcel Aymard, à Millau, ce sont 3 postes qui ont été supprimés. Il ne reste plus que 18 agents pour s’occuper de l’intendance du collège, le plus grand du département.

Le collège Marcel Aymard n’est qu’un exemple parmi d’autres.
Vous avez annoncé dans votre programme de mandature, le non-remplacement d’agents partant à la retraite. D’ici 5 ans, 220 salariés du département seront concernés. Combien pour les collèges ?
Cette nouvelle réduction des effectifs ne fera qu’accentuer la baisse de qualité des services publics départementaux.

D’autre part, dans ce même programme, vous annonciez page 18, votre volonté de maintenir et de développer deux programmes existants : « L’Aveyron dans l’assiette » et surtout l’approvisionnement des cantines scolaires en circuit court.
Pour que ces deux programmes aient un véritable impact auprès de nos collégiens et des agriculteurs, il faut que les établissements scolaires puissent compter sur un soutien plus fort du département.

La réussite du département ne pourra pas se passer des hommes et des femmes qui travaillent chaque jour dans les services départementaux.






Date de mise à jour : mercredi 30 mars 2016.

Agenda


';

PNG - 274.1 ko
PNG - 252.3 ko
PNG - 299.4 ko

JPEG - 1.3 Mo

PNG - 302.3 ko

PNG - 19.5 ko